TUMEURS DE LA CONJONCTIVE

€115.00
Tax excluded Shipping excluded

TUMEURS DE LA CONJONCTIVE

ISBN : 979-10-94159-00-2

Quantity
En stock, disponible.

  • Livraisons
Votre envoi de paquet
Colis sont généralement expédiés en 2 jours après réception du paiement et sont expédiées via COLISSIMO avec suivi et Drop-off avec signature.
Les frais de livraison comprennent les frais de manutention et d’emballage ainsi que les coûts d’affranchissement. Les fr Livraisons Votre envoi de paquet Colis sont généralement expédiés en 2 jours après réception du paiement et sont expédiées via COLISSIMO avec suivi et Drop-off avec signature. Les frais de livraison comprennent les frais de manutention et d’emballage ainsi que les coûts d’affranchissement. Les fr

TUMEURS DE LA CONJONCTIVE

Auteurs : Leonidas ZOGRAFOS, Laurence DESJARDINS, Alexandre MOULIN

Les tumeurs et pseudotumeurs de la conjonctive sont très variées. Elles peuvent être congénitales ou acquises, primaires ou secondaires, bénignes, prémalignes ou malignes. La plupart de ces tumeurs sont rares et certaines d’entre elles sont exceptionnelles. Le diagnostic différentiel est souvent difficile et la prise de décision thérapeutique délicate.

Les tumeurs conjonctivales sont subdivisées en cinq catégories principales : les tumeurs épithéliales, les tumeurs mélanocytaires, les tumeurs stromales, les choristomes, les pseudotumeurs.

Les tumeurs épithéliales et les tumeurs mélanocytaires, sont les formations tumorales les plus fréquentes. Ces tumeurs diagnostiquées de façon précoce et dans un stade intraépithélial peuvent être traitées de façon efficace avec des moyens simples. Diagnostiquées en revanche dans un stade invasif et avancé, leur traitement devient complexe et nécessite la mise en œuvre de techniques thérapeutiques combinant la chirurgie, la radiothérapie, la cryothérapie et la chimiothérapie topique. Les tumeurs bénignes ou malignes originaires du stroma conjonctival sont plus rares. Le diagnostic de ces tumeurs qui peuvent être d’origine vasculaire, fibreuse, histiocytaire, neurogène, lymphoïde ou métastatique est souvent complexe et nécessite parfois une confirmation histopathologique.

 Avec la collaboration de :

A. BALMER, N. CASSOUX, L. CHAMOT, S. COUPLAND, F. KAESER,

C. LEVY, F. MAJO, A. PETROVIC, A. SCHALENBOURG, M. STREHO

BS14

Download

Sommaire

Download (604.95k)